Stages

Stage Hapkido combat




Organisé par Paris Hapkido et animé par Eric LE CAM, ce stage Hapkido combat constituait une 1ère pour le club, même si le combat est régulièrement abordé en cours. La petite équipe de stagiaires, équipée de gants, coquille, protège-tibias et protège-dents, s'est engagée pleinement, dans un esprit marqué par la combativité et le fair-play.

Le stage a été scindé en plusieurs ateliers afin d'embrasser tous les aspects techniques du combat :
  • la 1ère phase fut consacrée au travail au sol, un exercice qui permet de s'échauffer efficacement et progressivement tout en commençant à mettre en oeuvre les techniques. Contrôles et clés articulaires et étranglements ont ici été principalement étudiés face à des frappes au poing. La mobilité au sol et le placement du corps ont fait l'objet d'une attention spécifique ;
  • ensuite, la 2ème phase a permis de revoir - encore et toujours - le triptyque garde, esquive et déplacement, des notions essentielles ! Un peu sur le modèle du tir de confiance du GIGN, toutes proportions gardées, les stagiaires ont tous subi les frappes contrôlées de leur partenaire sans chercher à les esquiver ou les bloquer. L'objectif : maîtrise et confiance pour travailler en sécurité. S'en sont suivi différents modules avec des enchaînements pied-poing contre divers types d'attaques ;
  • la 3ème phase du stage a porté sur les projections, balayages et fauchages, des fondamentaux extrêmement utiles et efficaces pour neutraliser des attaques et saper le moral de l'adversaire ;
  • enfin, la 4ème phase fut la synthèse des différents points abordés auparavant avec la mise en place d'assauts souples. 2 combattant(e)s s'affrontaient, uniquement en pied-poing dans un 1er temps puis en rajoutant les projections, balayages et travail au sol dans un 2eme temps, sous la forme de rounds d'une minute, supervisés par 2 autres stagiaires. Ces groupes de 4 personnes changeaient de rôle à chaque round, responsabilisant chaque stagiaire et permettant une variété des échanges techniques selon le gabarit et l'expérience de chacun.
A l'issue de cette matinée d'entraînement, des stagiaires ravis malgré la fatigue et les courbatures mais qui ont scrupuleusement respecté les consignes avec pour conséquence qu'il n'y eut aucune blessure ou mauvais coup. 
La finalité de ce stage n'était pas de se préparer à la compétition sportive mais surtout d'apprécier une autre dimension de la pratique du Hapkido : dynamique, sportive, ludique mais malgré tout martiale. Donner des coups et surtout accepter d'en recevoir, avec la sécurisation relative offerte par les protections, est un bon moyen de questionner sa pratique personnelle...

Les chiffres du jour : 3 heures de stage, 16 stagiaires (4 femmes, 12 hommes), 8 ceintures noires, 2 stagiaires venus de Normandie.

Quelques photos du stage.