Culture(s) martiale(s)

Me Lee Eun Jong : quelques bons vieux coups de pied



Pour le plaisir des yeux et pour ne pas oublier quel grand bonhomme est le fondateur de notre école - qui s'est retiré depuis quelques années-, vous trouverez une poignée de vieux clichés de Me Lee Eun Jong pris au cours des années 1970.

L'occasion de découvrir ou de se rappeler de la maîtrise, de la puissance et de la technicité de Me Lee Eun Jong dans toutes les facettes du Hapkido, et plus spécialement ici les coups de pied.

Il reste un modèle, tant pour ses qualités martiales que pour ses qualités humaines. Celles et ceux qui ont eu la chance de le côtoyer, d'apprendre auprès de lui, de subir ses (douloureuses) techniques, d'apprécier sa gentillesse et parfois ses coups de gueule gardent forcément un souvenir ému de ce "tigre" bienveillant.

Extrêmement ouvert, joyeux et riche d'un grand savoir, il aime partager ses connaissances, désireux de transmettre son art. Il n'a jamais entretenu de culte de la personnalité et se montre au contraire extrêmement accessible et chaleureux. Redoutable dans le dojang, il est d'une grande simplicité au quotidien.

Très exigeant, il a souvent poussé plusieurs de ses assistants au-delà de leurs limites, généralement au prix de plusieurs blessures (principe qu'il s'est imposé à lui-même également). Cela n'a jamais été chez lui une volonté de dominer ses élèves ou de montrer sa supériorité. Simplement une approche coréenne "à l'ancienne" mais avec toujours à l'esprit le souci de ses élèves et l'envie de les faire progresser.

Son travail et sa personnaité restent une inspiration profonde.

A présent, profitez de ces quelques good old kicks !