Examens

Nicolas DUPUY

Pour caractériser l'expérience de Nicolas DUPUY dans le domaine des arts martiaux, trois mots viennent à l'esprit : pratique, organisation, diversité. Passé par plusieurs disciplines, ayant exercé et exerçant encore des responsabilités associatives, versé dans l'écriture, le parcours de Nicolas est en effet complet, marqué par la régularité dans le temps et l'intensité de la pratique.

De 1987 à 1990, il s'initie au Kungfu, s'entraînant aussi bien en club que dans des parcs.

C'est en 1990 qu'il découvre le Taekwondo sous la direction de Serge TROCHET, auprès de qui il va s'entraîner jusqu'en 1997 dans le cadre de l'Ecole de la Vague Bleue. Pendant cette période, il obtient le grade de ceinture noire 2e dan FFTDA et devient également instructeur fédéral. Il devient par ailleurs juge technique départemental et arbitre national. Déjà attiré par l'enseignement, il ouvre un dojang à Villabé (91) qui a formé plusieurs ceintures noires. En parallèle, il occupe les fonctions de président de l'association de Taekwondo de Saint Germain les Corbeil (91) et, pour compléter le tout, il est co-responsable de l'équipe de démonstration de Taekwondo de l'Essonne, laquelle compte à son actif plus de 100 démonstrations...

De 2000 à 2003, il reprend la pratique du Taekwondo à Paris. Puis il chemine dans d'autres disciplines, se frottant au Vietvodao (2005-2006) et au Karaté Shotokaï (2006-2007).

Nicolas contribue aussi, en tant que co-auteur, à l'écriture d'ouvrages et d'un référentiel sur les arts martiaux :

  • Le Taekwondo, de la ceinture blanche au 5e dan (éditions Jean-Louis Pons)
  • Glossaire franco-coréen de référence du Taekwondo pur la FFTDA
  • Les arts martiaux pour les Nuls (éditions First)

En 2010, il devient le co-fondateur et président de l'association Paris Hapkido Jongshin Dojang pour laquelle il investit beaucoup de temps et d'énergie, mettant notamment à profit ses compétences pour la création de deux sites internet dédiés aux arts martiaux : www.parishapkido.fr et www.mudoculture.fr. En outre, il est toujours disponible pour assurer des remplacements (y compris de dernière minute) lorsque le directeur technique du club est absent.

Il est à noter que Nicolas débuta le Hapkido en 1993, toujours avec Serge TROCHET, discipline dans laquelle il avait alors atteint le grade de ceinture rouge. Mais en reprenant la pratique du Hapkido au sein de Paris Hapkido, il a décidé de se remettre dans la peau du débutant avec une ceinture blanche.

En avril 2014, il a obtenu le grade de ceinture noire 1er dan Hapkido de la World Hapkimudo Federation devant Me LEE Kang Jong.

Bravo à Nicolas pour ce beau parcours qui ne demande qu'à être complété et un grand merci à lui pour son investissement dans la vie du dojang.