Vie associative

Les conditions d'enseignement des arts martiaux en France

 
En France, tout pratiquant d'arts martiaux peut enseigner et diriger un dojang à partir du moment où il remplit les conditions suivantes  :
  • être âgé de 18 ans au moins;
  • être titulaire au minimum du grade de ceinture noire 1er dan (ou niveau technique équivalent) obtenue auprès d'une fédération habilitée reconnue par le Ministère des Sports;
  • être titulaire du PSC 1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1) qui remplace l'AFPS (Attestation de Formation aux Premiers Secours);
  • être titulaire d'un diplôme d'enseignement officiel reconnu par le Ministère des Sports.
Il existe différents types de diplômes qui permettent d'enseigner les arts martiaux bénévolement ou contre rémunération :
  • DIF (Diplôme d'Instructeur Fédéral), correspond à une formation de 7 jours, permet d'être l'enseignant principal d'un club à titre bénévole et de participer à sa création;
  • C.Q.P. A.P.A.M. (Certificat de Qualification Professionnelle d'Assistant Professeur d'Arts Martiaux), permet l'enseignement des arts martiaux dans la limite de 300h/an maximum, pendant 4 séquences/ semaine pour un club de moins de 200 licenciés;
  • D.E.J.E.P.S. (Diplôme d'Etat de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport), diplôme professionnel de niveau III qui permet de concevoir et conduire des programmes de perfectionnement sportif, de conduire des actions de formation, remplacera prochainement le B.E.E.S. 1er degré (Brevet d'Etat d'Educateur Sportif 1er degré), diplôme professionnel de niveau IV;
  • D.E.S.J.E.P.S. (Diplôme d'Etat Supérieur de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport), diplôme professionnel  de niveau II qui permet de préparer et piloter un système d'entraînement, d'organiser des actions de formation de formateurs, remplacera prochainement le B.E.E.S. 2e degré, diplôme professionnel de niveau II.
Ces différents diplômes, qu'ils permettent un enseignement bénévole ou rémunéré, comprennent tous a minima des notions de pédagogie, d'organisation, de législation, d'anatomie et de physiologie. Evidemment, plus le niveau du diplôme est élevé, plus les connaissances et les compétences dans ces différents domaines sont poussées.
 
Le diplôme offre la garantie que son titulaire a suivi un cursus officiel et a démontré les qualités nécessaires pour encadrer un cours en toute sécurité, selon une progression technique, le tout validé par des instances fédérales et ministérielles. Le diplôme n'est toutefois pas un gage absolu de qualité, le sens de l'animation, la qualité de l'accueil, l'engagement du professeur à suivre une formation continue et à s'entraîner régulièrement ne sont évidemment pas garantis par l'obtention d'un diplôme.
 
Au sein de l'association Paris Hapkido, Nicolas Dupuy (président), Thierry Ferreira (secrétaire) et Bruno Albanti (assistant) sont titulaires du DIF (Thierry et Nicolas étant eux-mêmes ceinture noire 2e dan de Taekwondo). Le responsable technique du club est quant à  lui titulaire du DEJEPS et de la 1ère moitié du DESJEPS.